Situation actuelle

Situation actuelle

 

Le Campus Saint-Jean (CSJ) fait face à un grave déficit financier opérationnel et structurel chronique depuis des années. Les restrictions de financement actuelles placent le Campus Saint-Jean dans une situation financière disproportionnée et précaire.

 

En effet, le CSJ ne reçoit des subventions provinciales que pour 70 % de ses étudiants à temps plein. En fait, le CSJ ne reçoit des fonds du Campus Alberta Grant que pour le quota établi de 528 étudiants FLE, alors qu’il en accueille 750 annuellement. Il y a donc un important manque à gagne afin de répondre à la demande.

 

De plus, le financement fédéral reçu par le CSJ en vertu du Programme des langues officielles en enseignement (PLOÉ) n’a pas changé depuis sa dernière bonification, en 2003. Ainsi, en dollars réels, ce financement a progressivement réduit.

 

À cette situation chronique et précaire s’ajoute l’annonce de nouvelles réductions budgétaires provinciales importantes des subventions de base aux institutions postsecondaires par l’Alberta, incluant une réduction de 4,7% en décembre 2019, à laquelle s’est ajouté une nouvelle réduction de 8,6 % pour l’année 2020-2021, pour un total de 13,3%. Le gouvernement de l’Alberta a également interdit aux institutions postsecondaires d’avoir recours à leurs fonds de réserve, privant le CSJ de la possibilité d’éponger lui-même son manque à gagner de 1,5 millions $.

 

Le déficit de plus de 1,5 millions $ pour le CSJ pour l’année 2020-2021 représente le coût de 44 % des cours que le CSJ offrirait normalement (180 sur 409 cours planifiés pour 2020-2021).

 

Cela aura un impact sur les étudiants et la communauté en général, notamment :

    • Des programmes pourraient être entièrement supprimés ;
    • La taille des classes augmentera et les choix de cours et de programmes deviendront de plus en plus limités ;
    • Les étudiants prendront plus de temps pour terminer leur programme ;
    • Les étudiants pourraient avoir à suivre plus de cours en anglais (sur le campus principal) pour terminer leur diplôme.

 

Apprenez-en plus!

 

 

Je veux appuyer la campagne !

Current situation

 

Campus Saint-Jean (CSJ) has faced a serious operational and structural financial deficit for years. Current funding restrictions put Campus Saint-Jean in a disproportionately precarious financial situation.

 

The CSJ only receives provincial grants for 70% of its full-time students. In fact, the CSJ receives funding from the Alberta Grant Campus only for the established quota of 528 FLE students, while it welcomes 750 annually. There is therefore a significant shortfall in order to meet demand.

 

Furthermore, the federal Official Languages in Education Protocol (OLEP) funding has been frozen since 2003, such that OLEP value has significantly reduced.

 

Coupled with an inability to compensate these chronic budget shortages, budget reductions of 13,3% since December 2019 have led to a reduction in operational expenses that make it increasingly difficult for the CSJ to carry out its mission. The Alberta government has also prohibited post-secondary institutions from using their reserve funds, denying the CSJ the opportunity to absorb its $ 1.5 million shortfall itself.

 

There will still be a shortfall of more than 1,5M $ for the CSJ for the fiscal year of 2020-2021. This represents the equivalent of 180 out of the 409 scheduled courses for 2020-2021 (or 44% of total scheduled courses).

 

This will impact students and the overall community in various ways, including the following:

    • Programs may need to be cut entirely;
    • Class sizes will increase and program choices will become even more limited;
    • Students will take longer to complete their programs;
    • Students may have to take more classes in English (on Main Campus) to finish their degree.

 

Learn more!

 

 

I want to support the campaign !

X