20170530 – RÉSEAU EN IMMGRATION FRANCOPHONE DE L’ALBERTA (RIFA) : En route vers l’autonomisation du RIFA

EDMONTON, LE 30 MAI 2017 – Le 26 mai dernier, l’ACFA avait convié les membres et observateurs du Réseau en immigration francophone de l’Alberta (RIFA) à une rencontre de concertation sur le RIFA, qui a eu lieu au Campus Saint-Jean à Edmonton. Cette rencontre, à laquelle des représentants de l’ACFA ont assisté sans prendre la parole, a permis à une quarantaine de personnes, membres et observateurs du RIFA, de s’exprimer dans le respect et la confiance

Au terme de cette journée de travail, facilitée par les consultants André Lalonde et Lise Lortie, les consensus suivants ont émané :

  1. Les membres du RIFA sont d’accord que le RIFA doit être réformé.
  2. Les membres sont d’accord que le RIFA doit devenir autonome.
  3. Les membres sont d’accord sur la dissolution du Comité permanent en place.
  4. Les membres sont d’accord de mettre sur pied un groupe de travail de 13 personnes présidé par Alphonse Ahola et qui aura pour mandat (1) d’examiner les modèles existants de gouvernance/gestion d’un RIF et de proposer un modèle pour le RIFA et (2) de définir les paramètres et éléments nécessaires à un RIFA autonome.
  5. Les membres sont d’accord que l’ACFA maintienne pour le moment son rôle d’agent fiscal de l’entente de contribution avec IRCC et que l’ACFA poursuive le processus de renouvèlement de l’entente avec IRCC avec l’appui des membres du RIFA.
  6. Les membres s’engagent à appuyer l’ACFA dans le processus de renouvèlement de l’entente de contribution avec IRCC en signant et soumettant une lettre d’appui.
  7. Les membres du RIFA conviennent de développer et de déployer, à travers le groupe de travail, un plan d’action transitoire du RIFA vers un nouveau modèle de fonctionnement. Suite à l’adoption du modèle par les membres du RIFA, la gestion financière du RIFA sera transférée de l’ACFA à un nouvel agent fiscal.

Par ailleurs, le 28 mai 2017, le Conseil d’administration provincial de l’ACFA s’est rencontré et a reçu une mise à jour sur cette rencontre de concertation. « Étant donné la volonté des membres, les administrateurs ont résolu de soutenir l’autonomisation du Réseau en immigration francophone de l’Alberta. L’ACFA jouera un rôle jusqu’à ce qu’une nouvelle entité soit créée et que les responsabilités lui soient transférées. » mentionne le président de l’ACFA, monsieur Albert Nolette. « L’ACFA continuera également de jouer un grand rôle politique dans ce dossier, l’immigration francophone constituant une composante importante et essentielle du projet de société de la francophonie albertaine. »
De son côté, le président du groupe de travail du RIFA, monsieur Alphonse Ahola, note : « Nous voulons faire du nouveau RIFA un réseau de concertation et de promotion du partenariat avec toutes les parties prenantes de la communauté francophone, afin que  l’immigrant bénéficie de services de proximité, innovants et intégrés. »

Le groupe de travail du RIFA se rencontrera dans les prochaines semaines pour amorcer le travail.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-

Pour informations :
Sophie Ginoux, Gestionnaire des affaires publiques
T 780.466.1680 x 217
C 514.235.3064
s.ginoux@acfa.ab.ca

X