À LA RECHERCHE DE PARTENAIRES : L’ACFA organise un Sommet de la francophonie albertaine sur l’éducation postsecondaire en français en Alberta

EDMONTON, LE 19 JUIN 2017 – L’ACFA annonce qu’un « Sommet de la francophonie albertaine sur l’éducation postsecondaire en français en Alberta » aura lieu les 21, 22 et 23 septembre prochains à Edmonton.

Depuis plus d’une décennie, le dossier de l’éducation postsecondaire en français en Alberta est fortement discuté. Les questions de l’infrastructure, du financement et de la gouvernance du Campus Saint-Jean sont toujours identifiées comme des enjeux qui empêchent notre institution postsecondaire francophone d’évoluer et de mieux desservir l’ensemble des parlants-français de l’Alberta. À ceci s’ajoutent les attentes des francophones situés à l’extérieur d’Edmonton quant à l’offre de cours, voire de programmes, postsecondaires en français en région, que ce soit de niveau collégial ou universitaire.

« Plusieurs actions ont été entreprises par l’ACFA au cours des années afin d’appuyer le Campus Saint-Jean. De plus, ce sujet revient annuellement lors du Congrès annuel de la francophonie albertaine et y est discuté dans le cadre d’ateliers. Malheureusement, le format de l’évènement ne nous permet pas d’aller en profondeur dans le sujet. » témoigne le président de l’ACFA, monsieur Albert Nolette. « Le CA provincial de l’ACFA a donc décidé d’organiser un Sommet avec comme objectifs principaux d’obtenir un meilleur avis de la communauté sur l’éducation postsecondaire en français et de démontrer l’importance de ce dossier aux gouvernements. Ceci prend encore plus de sens, suite à l’annonce du gouvernement de l’Alberta d’une première politique en matière de francophonie qui confirme son s’engagement à améliorer les services en français. Il devient impératif que la pérennité de notre institution postsecondaire soit assurée afin de mieux desservir les Albertains d’expression française. »

Ce Sommet veut donner une voix à la communauté, aux étudiants et aux intervenants concernés afin d’identifier les plus grands défis à adresser, les partenariats possibles à créer et des solutions innovatrices pour l’avenir. Les participants auront l’occasion de prendre la parole sur plusieurs sujets qui seront abordés, tels : la gouvernance, le financement, l’infrastructure, le recrutement et la rétention, le développement de nouveaux programmes et l’amélioration des programmes existants ainsi que l’expansion dans l’Ouest canadien afin de mieux desservir les régions. L’ACFA souhaite également que des recommandations émanent du Sommet et soient apportées au Congrès annuel de la francophonie albertaine, en octobre, afin d’inspirer le prochain CA provincial de l’ACFA avec les démarches à poursuivre et/ou à entreprendre.

Déjà, l’ACFA est fière de pouvoir compter sur plusieurs partenaires engagés, siégeant au Comité organisateur du Sommet : l’Amicale Saint-Jean, l’Association des universitaires de la Faculté Saint-Jean, le Campus Saint-Jean et Francophonie jeunesse de l’Alberta. « L’ACFA n’a reçu aucun financement public pour l’organisation de ce Sommet et espère pouvoir compter sur de nombreux partenaires, que ce soit des organismes, des entreprises ou des citoyens engagés, afin de faire avancer cet important dossier! » mentionne monsieur Nolette.

Le plan de partenariat offre diverses options pour appuyer le Sommet. L’horaire complet de l’évènement ainsi que le formulaire d’inscription seront disponibles sur le site Web de l’ACFA plus tard cet été.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-

Pour informations :
Myrka Petiote
Adjointe aux affaires publiques
T 780.466.1680 x 204
m.petiote@acfa.ab.ca

 

X