20171017 – CONGRÈS ANNUEL DE LA FRANCOPHONIE ALBERTAINE 2017 : Sous le signe de la fierté et de l’inclusion!

EDMONTON, LE 16 OCTOBRE 2017 – En présence de nombreux dignitaires, l’ACFA a profité de son Congrès annuel pour souligner la contribution exceptionnelle du ministre de la Culture et du Tourisme, l’honorable Ricardo Miranda, en lui remettant le prix Ami.e de la francophonie en gage de reconnaissance pour la confiance et l’engagement dont il a fait preuve dans le processus d’adoption de la Politique en matière de francophonie.


Crédit photo Joshua Ajohn

L’ACFA a accueilli avec fierté la Première ministre de l’Alberta à qui les convives ont réservé une ovation debout. Les autres dignitaires, soient la Sénatrice de l’Alberta madame Claudette Tardif, le député fédéral d’Edmonton-Centre et conseiller spécial du Premier ministre au dossier LGBTQ2 monsieur Randy Boissonnault et le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada monsieur Jean Johnson ont marqué le pas en prenant part active au déroulement de la soirée. Également, les députés provinciaux Michael Connolly, Annie McKitrick et Colin Piquette ont assisté à l’événement.

 
Crédit photo Joshua Ajohn

Lors de leur allocution, le président-sortant de l’ACFA, Albert Nolette, et le président de la FCFA, Jean Johnson, ont témoigné de leur émotion à l’égard de l’engagement du Ministre : « Des consultations à l’intérieur de l’appareil gouvernemental et de nombreuses sessions de sensibilisation et de négociation auront été nécessaires afin de pouvoir procéder à l’annonce de cette politique tant attendue. Nous y avons reconnu les traits d’un homme de conviction. Il s’agit de quelqu’un sur qui on peut compter, de quelqu’un qui s’investit pleinement dans la relation que nous bâtissons et qui va faire ce qu’il peut pour nous aider à nous épanouir comme communauté. C’est à ce moment qu’on découvre les qualités d’un homme de cœur. »

La soirée du banquet s’est terminée en beauté avec la prestation de Zachary Richard, artiste de renommée internationale, reconnu comme un pilier de la francophonie mondiale.

Des conférences et ateliers qui convergent vers un avenir inclusif
Les conférences portant notamment sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles, sur la dualité linguistique et sur les changements démographiques de la population francophone en Alberta ont culminé lors de la présentation de Nadia Duguay de l’organisme Exeko, portant sur la diversité et l’inclusion. Soulignons l’apport des chefs de file sectoriels, dont les présentations ont témoigné des efforts pour actualiser l’esprit de la Politique en matière de francophonie dans les milieux de vie de toutes les régions de l’Alberta.

Des ateliers ont aussi rassemblé les convives autour de six thématiques : l’inclusion et l’ouverture, l’éducation postsecondaire en français, la valorisation du fait français dans l’espace public, la vision du centenaire de l’ACFA, la réconciliation avec les peuples autochtones et une rencontre intime avec la vice-présidente de la FCFA, Audrey LaBrie. Les discussions seront traduites en souhaits formulés au nouveau Conseil d’administration provincial de l’ACFA afin d’alimenter ses orientations pour l’avenir.

En plus de reconnaitre l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta (AJEFA) comme chef de file du secteur juridique, l’ACFA a également procédé à la signature d’une entente avec Canadian Parents for French Alberta afin de notamment promouvoir l’importance de la langue française, les cultures francophones de l’Alberta et les avantages du bilinguisme.

AGA : rapport annuel, élections et vote sur le nom de l’ACFA
L’Assemblée générale annuelle 2017 a permis au président-sortant de l’ACFA, Albert Nolette, de présenter les réussites de la dernière année. Le rapport annuel complet est disponible en ligne au lien suivant.

Le processus de vote sur le nom de l’ACFA a enfin résulté dans la décision des membres de conserver le nom Association canadienne-française de l’Alberta au profit du nom alternatif Association de la communauté francophone de l’Alberta. Le vote par suffrage universel s’est avéré serré avec un écart de seulement 10 voix en faveur de conserver le même nom.

 Crédit photo Joshua Ajohn

Le processus électoral, aussi par suffrage universel, a quant à lui permis l’élection d’un nouveau CA provincial de l’ACFA dévoilé à la fin de l’Assemblée générale annuelle. Le président Marc Arnal sera appuyé par les douze administrateurs suivants : Karen Lambert (St-Isidore), Denis Sawyer (Grande Prairie), Réal Girard (Bonnyville), Catherine Poitras-Han (Cold Lake), Denis Fontaine (Edmonton), Albert Nolette (Edmonton), Guillaume Laroche (Calgary), Tamara Wong (Calgary), Pierre G. Asselin (Edmonton), Colin Champagne (Saint-Paul), Marie-Laure Polydore (Edmonton) et Patricia Rijavec (Edmonton). Le CA provincial de l’ACFA a déjà tenu une première rencontre organisationnelle hier.

      

Six autres personnes avaient présenté leur candidature pour un poste au CA provincial de l’ACFA, dont trois pour le poste de présidence. « Je remercie sincèrement les gens qui se sont présentés à un poste d’administrateur. Cela témoigne de la force démocratique de notre association et l’intérêt que la communauté lui porte. Je remercie aussi les nombreux membres qui ont voté, par la poste ou par voie électronique, pour leur engagement envers notre processus démocratique. » conclut Marc Arnal.

L’ACFA tient aussi à remercier le ministère du Patrimoine canadien, Air Canada – présentateur officiel de l’événement, le journal Le Franco, le Conseil de développement économique de l’Alberta, le Campus Saint-Jean et le Centre collégial de l’Alberta ainsi qu’Accès-Emploi, partenaires officiels du Congrès, Radio-Canada, partenaire média, ainsi que tous les partenaires et commanditaires qui ont contribué à faire de cette édition un véritable succès.

La prochaine édition du Congrès annuel de la francophonie albertaine aura lieu les 12 et 13 octobre 2018.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-
Pour information :
Hélène Guillemette, gestionnaire aux affaires publiques
T 780.466.1680 x. 217
h.guillemette@acfa.ab.ca
X