20161018 – CONGRÈS ANNUEL DE LA FRANCOPHONIE ALBERTAINE 2016 : Célébrations, excellente nouvelle et discussions engageantes au programme!

EDMONTON, LE 18 OCTOBRE 2016 – Malgré une tempête de neige et du verglas, des participants de tous les coins de la province ont afflué en grand nombre au Congrès annuel de la francophonie albertaine, qui s’est tenu les 14 et 15 octobre 2016 au Centre de conférences Shaw. « Je suis impressionné par l’engagement de nos francophones! » s’est exclamé le président de l’ACFA, M. Jean Johnson. « Des délégations en provenance de Grande Prairie, Lethbridge, Fort McMurray, Jasper, Calgary et d’autres régions albertaines ont bravé les intempéries afin d’être des nôtres pour célébrer le 90e anniversaire de notre organisme porte-parole. Ceci témoigne de l’importance du rôle de l’ACFA pour notre communauté! »


Crédit photo Dany Cote

CÉLÉBRATIONS!
En plus des dignitaires, plusieurs anciens présidents de l’ACFA ont fait l’honneur de leur présence lors du banquet, organisé le vendredi 14 octobre. Ils ont été invités à se joindre à M. Johnson pour souligner les 90 ans de l’organisme et présenter à la communauté le prestigieux prix du 3-Juillet-1608, décerné récemment à l’ACFA par le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) du gouvernement du Québec, afin de rendre hommage au travail exceptionnel qu’elle a accompli depuis ses débuts; une reconnaissance qui rejaillit sur toute la communauté.

De nombreuses surprises avaient également été réservées aux congressistes pour souligner l’anniversaire de l’ACFA : un sac à l’effigie du Congrès, des coupes de vin souvenir gravées, et un gâteau d’anniversaire aux couleurs de l’ACFA réalisé avec des ingrédients locaux et apporté à chaque table du banquet. Une vidéo en hommage aux 90 ans de l’ACFA a également été dévoilée lors de ce même banquet et a été applaudie à tout rompre par les congressistes. Le conférencier invité, Antoine Landry, a fait rire la foule grâce à sa conférence sur les accents francophones et le groupe Franco Party a fait danser les convives jusque tard dans la nuit.


Crédit photo Dany Cote

ANNONCE IMPORTANTE EN VUE DU DÉVELOPPEMENT D’UNE POLITIQUE DE SERVICES EN FRANÇAIS
C’est lors d’une plénière et devant une salle comble de près de 200 personnes que le ministre de la Culture et du Tourisme et responsable du Secrétariat francophone de l’Alberta, l’Honorable Ricardo Miranda, a procédé à l’annonce qu’un processus de consultations avec la communauté francophone débuterait cette semaine, dans le but de développer une politique de services en français. L’annonce a été accueillie par une ovation debout et un tonnerre d’applaudissements! Les participants ont aussi pu commenter et poser des questions au ministre, qui a remarquablement été à l’écoute.

« Je suis extrêmement heureux des avancées que nous avons faites, ainsi que de l’attention portée par notre gouvernement provincial sur cet enjeu. Cette prochaine étape s’annonce fort prometteuse pour les Albertains d’expression française, et je me réjouis que des consultations communautaires aient lieu très bientôt, permettant à notre communauté de contribuer au développement de cette politique de services en français tant attendue », a commenté Jean Johnson.

Dans la foulée de cette annonce, un communiqué émis hier par le gouvernement albertain confirme son implication dans ce dossier. Dès maintenant, les Albertains sont invités à répondre à un sondage en ligne qui se trouve sur ce lien. L’ACFA encourage les citoyens à être plus engagés que jamais et à y répondre en grand nombre!


Crédit photo Dany Cote

DES ATELIERS ENGAGEANTS!
Dans le cadre des ateliers, les membres de l’ACFA et les congressistes ont eu l’occasion de discuter d’enjeux importants, accompagnés par des invités exceptionnels! Le politologue Rémi Léger a notamment fait une présentation qui a permis de clarifier les différences entre Politique et Loi, en plus de partager des bons coups réalisés ailleurs au pays, alimentant la réflexion et répondant aux questions des participants concernant une future Politique de services en français. Les avocats Albert Nolette et Mark Power ont, quant à eux, présenté diverses options de modèles d’éducation postsecondaire en français, générant des discussions qui ont largement dépassé le cadre de l’atelier. Le président de l’ACFA, Jean Johnson, a pour sa part présenté les résultats annuels du Réseau en immigration francophone de l’Alberta. La présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, Sylviane Lanthier, partageait les enjeux nationaux que son organisme porte-parole rencontre, tout en répondant avec pertinence aux questionnements que se posent les représentants de plusieurs parties de notre communauté, comme l’immigration et l’émigration des jeunes francophones à travers le Canada, le soutien apporté aux aînés francophones dans les régions moins desservies en services, ou encore le projet d’abolition de postes bilingues à la GRC dans certaines régions albertaines. Enfin, des participants ont eu la chance de se rendre au Telus World of Science afin d’assister à une démonstration scientifique en français sur la chimie culinaire.

AGA : RAPPORT ANNUEL ET ADAPTATION DU NOM DE L’ACFA
L’Assemblée générale annuelle 2016 a permis au président de l’ACFA de présenter les réussites de la dernière année. Le rapport annuel est disponible en ligne au lien suivant.

Les membres présents ont également adopté des modifications aux Statuts et règlements de l’ACFA qui encadreront un processus de vote sur le nom de l’ACFA. Par ailleurs, les membres présents ont aussi voté entre deux noms alternatifs proposés par le Conseil d’administration provincial de l’ACFA suite à une proposition des membres, noms qui conservent l’acronyme « ACFA ». Le nom alternatif qui a été retenu est : Association de la communauté francophone de l’Alberta.

L’an prochain, lors des élections par suffrage universel des administrateurs de l’ACFA, les membres devront aussi se prononcer sur le nom de l’ACFA. En ce sens, ils seront invités à choisir entre le nom actuel : Association canadienne-française de l’Alberta, et le nom alternatif retenu en 2016 : Association de la communauté francophone de l’Alberta. Le nom qui recueillera 50% +1 des votes sera le nom retenu pour l’ACFA et, au besoin, le processus sera déclenché pour assurer les modifications légales.

GALA RECONNAISSANCE
Chaque édition du Gala reconnaissance permet de rendre hommage aux acteurs de la société francophone albertaine qui se sont le plus démarqués et ont contribué de manière exemplaire à leur communauté. Le samedi 15 octobre en soirée, dans la belle salle du musée Royal de l’Alberta, huit prix d’excellence et deux prix Impact ont été remis, et six nouveaux membres ont été intronisés à l’Ordre des sages de la francophonie albertaine. Il y avait bien sûr beaucoup de joie et d’émotion au rendez-vous. L’ACFA félicite encore tous les récipiendaires!

L’ACFA tient à chaleureusement remercier le présentateur officiel du Congrès, Air Canada, ainsi que les partenaires qui ont contribué au succès de l’événement. Plus de photos sont disponibles sur la page Facebook de l’ACFA.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-

Pour information :
Sophie Ginoux, gestionnaire aux affaires publiques
T 780.466.1680 x. 217
s.ginoux@acfa.ab.ca

X