Les décideurs

Conseil d’administration

bandes_ACFA015

Ligne arrière (de gauche à droite): Brigitte Kropielnicki (Peace River), Denis J. Sawyer (Grande Prairie), Guillaume Laroche (Calgary), Albert Nolette (Edmonton). Ligne avant: Aline Gauthier (Plamondon), Jean Johnson (Edmonton), Caroline Sciarra (Calgary), Étienne Rousselle (Calgary), Alexandre Bossé (Spruce Grove), Oumar Lamana (Airdrie), Sonia Poulin (Carvel) et Denis Fontaine (Edmonton). Absente de la photo : Jeanne Robinson (Bonnyville).

Albert Nolette

Président
a.nolette@acfa.ab.ca

(2015-2017)

 

  • Président

 

Albert s’est joint au conseil d’administration de l’ACFA en octobre 2013. Il travaille comme avocat dans les domaines de litige, de droit du travail et de droit de l’emploi, ainsi que dans le domaine des droits linguistiques. Albert maitrise le français et l’anglais et peut servir ses clients dans les deux langues officielles. Pendant ses études, il a été Président du Regroupement étudiant de common law en français (RÉCLEF).

Albert Nolette

Président

Brigitte Kropielnicki

Vice-présidente - Comité exécutif
b.kropielnicki@acfa.ab.ca

 (2015-2017)

 

  • Représentante du Nord-Ouest

 

Originaire du Nouveau-Brunswick, Brigitte Kropielnicki a débuté sa carrière d’enseignante dans la région de Rivière-la-Paix en 1992. Elle a enseigné pendant huit ans à l’école Héritage avant de devenir directrice de la nouvelle école des Quatre-Vents, puis de l’école Héritage. Elle a assumé le poste de directrice au Réseau provincial d’adaptation scolaire de 2010 à 2012. En août 2012, madame Kropielniki est retournée au Nord-Ouest comme directrice général adjointe du Conseil scolaire du Nord-Ouest. Elle occupe présentement le poste de direction générale par intérim. Madame Kropielnicki aime s’impliquer tant au niveau professionnel que communautaire. Dans la région du Nord-Ouest, elle a été présidente de l’ACFA régionale de Rivière-la-Paix pendant trois ans et bénévole au Carnaval de Saint-Isidore, ainsi qu’à la radio communautaire. Depuis octobre 2011, elle siège au CA provincial de l’ACFA afin de partager ses connaissances et son intérêt par divers dossiers de l’Association.

Brigitte Kropielnicki

Vice-présidente - Comité exécutif

Denis Fontaine

Trésorier - Comité exécutif
d.fontaine@acfa.ab.ca

(2015-2017)

 

  • Représentant du Centre

 

Denis Fontaine est natif du Nord-Ouest du Québec. Il déménagé dans l’Ouest canadien en 1988 pour entreprendre des études universitaires en éducation a la Faculté Saint-Jean. Puis, il a commencé sa carrière en 1992 à la Edmonton Catholic School District à St-Cecilia Junior High School en tant qu’enseignant de français, d’études sociales et d’éducation physique. Il a enseigné à l’École J.H Picard pendant quatre années avant de se joindre au département d’éducation de la Faculté Saint-Jean en 2001, où il a enseigné des cours universitaires pendant plusieurs années. Il a reçu le Prix pour l’excellence en enseignement de la Faculté Saint-Jean en 2002-2003. Il est officiellement employé de l’Université de l’Alberta depuis 2003 et occupe présentement le poste de doyen adjoint à l’administration académique au Campus Saint-Jean. Il a aussi été cadre supérieur des initiatives stratégiques au sein du département international de l’Université de l’Alberta pendant une période de 14 mois.
M. Fontaine possède une vue d’ensemble sur les enjeux de la francophonie albertaine et les différents modèles de gouvernance. Les dossiers postsecondaires, ainsi que l’intégration des nouveaux francophones sont un des enjeux qu’il souhaite approfondir afin de préserver l’avenir des francophones en Alberta et de permettre à la francophonie de s’épanouir davantage. Grand voyageur et véritable passionné de francophonie, Denis est un allié important au sein de l’ACFA.

Denis Fontaine

Trésorier - Comité exécutif

Jeanne Robinson

Représentante du Nord-Est
j.robinson@acfa.ab.ca

(2015-2017)

 

Conseillère – Comité exécutif

 

Depuis décembre 2007, Jeanne Robinson, siège à titre de représentante du Nord-Est au sein du CA provincial de l’ACFA. Native de Bonnyville, Jeanne Robinson est mariée à Rosaire et elle est la mère d’une fille, Mélanie. Elle a participé à plusieurs comités de l’ACFA régionale de Bonnyville/Cold Lake, du ministère de l’Éducation et de la paroisse St-Louis de Bonnyville. Elle a siégé au CA du Centre de développement musical. Après s’être impliquée dans divers projets reliés au secteur de l’éducation pendant près de 32 ans, madame Robinson profite depuis 2007 d’une retraite bien méritée.

Jeanne Robinson

Représentante du Nord-Est

Alexandre Bossé

Représentant provincial

 

(2015-2017)

Représentant provincial

 

 

Alexandre Bossé

Représentant provincial

Guillaume Laroche

Représentant du Sud

(2015-2017)

 

Originaire de Lethbridge, Guillaume Laroche réside désormais à Calgary, après des passages à Edmonton et Medicine Hat. Professionnel de l’éducation, il enseigne la musique et les études sociales, et est également spécialiste en droit scolaire et en analyse de données en éducation. Impliqué auprès de la communauté franco-albertaine depuis sa jeunesse, Guillaume a autrefois siégé, entre autres, aux conseils d’administration de l’ACFA Régionale de Lethbridge, de Francophonie jeunesse de l’Alberta, et du Sénat de l’Université de l’Alberta. Sa capacité à traduire ses objectifs en actions et résultats concrets lui a valu de nombreux prix pour son leadership communautaire, notamment une reconnaissance à l’échelle nationale de la part de la Fondation Baxter et Alma Ricard. Guillaume est détenteur d’une maîtrise en droit d’Osgoode Hall et d’une maîtrise en éducation de l’Université Harvard.

Guillaume Laroche

Représentant du Sud

Sonia Poulin

Représentante du Centre

(2015-2017)

 

Québécoise d’origine, Sonia est née à Jonquière et a grandi à Boucherville, sur la rive-sud de Montréal. Durant ses études universitaires à Montréal, elle a enseigné le français comme langue seconde aux nouveaux arrivants. Depuis 2008, elle est responsable de la vision stratégique de l’organisation et de la saine gestion des ressources humaines, financières, matérielles, ainsi que des services de recherche juridique et veille informationnelle pour les juges, procureurs de la Couronne, avocats, le Ministère de la Justice et la grande population albertaine. Ceci est réalisé par un réseau provincial de bibliothèques. Avant de se joindre à Alberta Law Libraries, Mme Poulin a acquis une grande expérience de recherche dans les deux traditions juridiques au sein de cabinets d’avocats et de facultés de droit dans cinq provinces, et ces dans les deux langues officielles. Elle a enseigné le français comme langue seconde aux nouveaux arrivants du Québec et la recherche juridique aux facultés de droit d’Ottawa et de Moncton. De plus, elle a présidé le Conseil d’administration de CanLII (2010-2012) et elle a co-fondé l’Alberta Legal Information Society, dont le site web LegalAve est maintenant disponible. Elle est membre de l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta, ainsi que de la Table d’Évaluation et de Proposition de l’ACFA. Elle est présidente sortante et membre du Conseil d’administration des bibliothèques publiques de Parkland County et préside la section de droit de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d’institutions. Trilingue, elle est titulaire d’un baccalauréat en linguistique et en enseignement du français langue seconde (Concordia – Montréal), d’une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information (McGill – Montréal) et d’une maîtrise en administration des affaires (Strathclyde – Glasgow). Elle a également étudié le droit (Université de Londres) et quelques cours de niveau doctorat (McGill). Grande voyageuse, elle vit à l’extérieur d’Edmonton avec sa famille, ses quatre chiens et un chat.

Sonia Poulin

Représentante du Centre

Étienne Rousselle

Représentant provincial

(2015-2017)

Étienne Rousselle

Représentant provincial

Denis J. Sawyer

Représentant du Nord-Ouest
d.sawyer@acfa.ab.ca

(2015-2017)

 

Né à Saint John, au Nouveau-Brunswick, Denis Sawyer a grandi à Ottawa et est retourné dans les Maritimes à la fin de son adolescence. Il détient un Baccalauréat ès arts de l’Université du Nouveau-Brunswick et un Baccalauréat en droit de l’Université de Moncton. Avant de déménager à Grande Prairie, Denis a entrepris un stage dans une grande firme provinciale. Il opère maintenant une pratique légale diversifiée qui comprend les litiges civils et criminels. Son travail inclut les offenses en circulation à Grande Prairie et les litiges fédéraux par lesquels où il agit comme un agent du gouvernement fédéral dans les charges d’infractions aux lois fédérales. Il est également le procureur municipal de la ville et du comté de Grande Prairie. Denis est membre de l’Alberta Law Society, de l’Association des juristes d’expression française de l’Alberta et de l’Alberta Civil Trial Lawyers’ Association. Il est bilingue et il offre des services de pro bono à la clinique d’orientation juridique de Grande Prairie.

Denis J. Sawyer

Représentant du Nord-Ouest

Caroline Sciarra

Représentante du Sud
c.sciarra@acfa.ab.ca

(2015-2017)

 

Originaire de Calgary et finissante de l’école Sainte-Marguerite-Bourgeoys, Caroline (Voyer) Sciarra a complété un baccalauréat en sciences (Zoologie) avec distinction, ainsi qu’un baccalauréat en éducation à l’Université de Calgary. Actuellement, elle est enseignante en sciences à l’école St. Isabella à Calgary. Caroline Sciarra s’est impliquée au sein de Francophonie jeunesse de l’Alberta (FJA), où elle a siégé au CA pendant cinq ans, dont deux ans à la présidence. Elle a aussi représenté la jeunesse franco-albertaine au niveau fédéral en siégeant au CA de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF). Elle a été Chef de mission pour Équipe Alberta aux Jeux de la francophonie canadienne en 2008, ainsi que pour la région de Calgary aux Jeux francophones de l’Alberta. Elle est représentante du Sud au CA provincial de l’ACFA depuis octobre 2011.

Caroline Sciarra

Représentante du Sud

Aline Gauthier

Représentante du Nord-Est (2015-2017)

Composition

 

Le conseil d’administration provincial de l’ACFA se compose des personnes suivantes :

 

  • le président de l’Association;
  • deux administrateurs du territoire du Nord-Est;
  • deux administrateurs du territoire du Nord-Ouest;
  • deux administrateurs du territoire du Centre;
  • deux administrateurs du territoire du Sud;
  • quatre administrateurs non associés à un territoire en particulier;
  • le directeur général, sans droit de vote.

 

 

Tout membre de l’ACFA ayant le droit de vote peut se présenter comme candidat au conseil d’administration provincial de l’ACFA, mais si ce dernier est élu, il devra respecter ce qui suit :

 

  • Un membre élu au conseil d’administration provincial ne peut : recevoir un salaire, rémunération, honoraire qui provient directement ou indirectement d’un organisme récipiendaire de fonds transférés à la communauté par l’entremise d’un mécanisme de collaboration, tel l’entente Canada- communauté, entre la communauté (représentée par l’ACFA) et le gouvernement du Canada ; cependant, la présidence de l’ACFA peut recevoir l’honoraire facultatif voté dans le budget;
  • occuper un poste de gouvernance (tel qu’un conseil d’administration, comité exécutif ou bureau de direction) au sein d’un organisme récipiendaire de fonds transférés à la communauté par l’entremise d’un mécanisme de collaboration, tel qu’indiqué dans l’entente Canada- communauté, entre la communauté (représenté par l’ACFA) et le gouvernement du Canada.

 

 

Le comité exécutif se compose des personnes suivantes :

 

  • le président de l’Association;
  • quatre (4) membres actifs ayant droit de vote ou membres à vie ayant été élus au conseil d’administration et ayant été élus au comité exécutif par le conseil d’administration (un vice-président, un trésorier et deux conseillers);
  • le directeur général.

 

 

Processus d’élection

 

Le président et les membres (administrateurs) du conseil d’administration provincial sont élus lors d’une élection générale. Ce processus est en vigueur depuis 2005, et les élections se tiennent tous les deux ans, soit lors des années impaires.

 

Seuls les membres actifs et à vie, résidant en Alberta, et âgés de 16 ans et plus, ont le droit de voter aux élections de la présidence et des administrateurs.

 

Pour se porter candidat à la présidence et aux postes d’administrateurs, le candidat doit être un membre ayant le droit de vote au moment de la date limite pour s’inscrire comme candidat et au moment de l’élection. Un tel membre peut se présenter comme candidat même s’il occupe un autre poste comme employé ou élu de l’ACFA ou d’une ACFA régionale ou d’un cercle local, mais si le candidat est élu, le candidat devra démissionner de son autre poste.

 

Le président de l’ACFA est élu pour un terme de deux (2) ans. Il ne peut être réélu que deux (2) fois consécutivement, pour un maximum de trois (3) mandats consécutifs. Les administrateurs de l’ACFA sont élus pour un terme de deux (2) ans. Il n’y a aucune limite quant au nombre de mandats consécutifs qu’un administrateur peut exercer. Les mandats des administrateurs et de la présidence débutent à la clôture de l’Assemblée générale annuelle.

 

Chaque fois que des élections seront tenues, le comité exécutif doit nommer un comité des candidatures. Ce comité annoncera, au moins trois mois avant la tenue de l’élection, par les moyens qu’il juge bons, les postes vacants; les membres actifs ou à vie, intéressés à poser leur candidature, doivent remplir un formulaire qu’ils obtiennent du secrétariat provincial.

 

Toute mise en candidature pour la présidence et pour un poste au conseil d’administration doit être contresignée par trois (3) membres actifs ayant droit de vote ou membres à vie de l’ACFA. La date limite pour les mises en candidature au conseil d’administration, y compris la présidence, est fixée au huitième (8e) vendredi précédant la date de l’Assemblée générale annuelle, à 16 h.

 

S’il n’y a qu’un seul candidat pour un des postes ouverts au conseil d’administration, dont la présidence, ce candidat est déclaré élu. Si aucune candidature n’est reçue, le conseil d’administration en place, à la date limite des mises en candidature, doit proposer un candidat et cette personne sera déclarée élue.

 

Si deux candidatures ou plus sont reçues pour des postes au conseil d’administration, dont la présidence, les personnes sont élues aux postes du conseil d’administration par suffrage universel, par bulletin secret, selon les modalités prévues aux Statuts et Règlements, y inclus l’Annexe 6. Le candidat à la présidence ayant le plus de votes est élu. Selon le nombre de postes vacants, les candidats aux postes d’administrateurs ayant le plus de votes sont élus. En cas de parité de voix lors du comptage, le directeur de l’élection vote pour éliminer l’égalité, ou si le directeur préfère, choisit entre les deux candidats ayant égalité par tirage au sort.

 

La durée des mandats de la présidence et des administrateurs est de deux (2) ans.

 

La répartition de la provenance des administrateurs doit être la suivante (voir la carte plus bas) :

 

  • deux administrateurs du territoire du Nord-Est;
  • deux administrateurs du territoire du Nord-Ouest;
  • deux administrateurs du territoire du Centre;
  • deux administrateurs du territoire du Sud;
  • quatre administrateurs non associés à un territoire en particulier.

Une personne est considérée provenir d’un territoire lorsque son domicile permanent est dans cette région. Un nombre maximum de cinq (5) administrateurs (excluant la présidence) en provenance d’un même territoire peuvent être élus.

 

Les personnes qui quittent la province ne peuvent pas garder leur poste au conseil d’administration. Un administrateur qui déménage d’un territoire à un autre en Alberta peut garder son poste jusqu’à la prochaine élection.

 

Advenant qu’un poste d’administrateur devienne vacant, il appartient au conseil d’administration de nommer un remplaçant jusqu’à la prochaine élection.

 

 

Compétences

 

Le conseil d’administration provincial a les compétences suivantes :

 

  • approuver, par un vote à la majorité simple du CA provincial, la recommandation de la présidence provinciale visant à déterminer quels sont les quatre membres du conseil d’administration qui feront partie du comité exécutif pour une période de deux ans (et approuver les personnes qui remplaceront les postes vacants à l’exécutif, le cas échéant). La recommandation de la présidence doit se faire après une consultation de tous les membres du CA provincial;
  • surveiller l’administration de l’Association et exercer tous les pouvoirs de l’Association qui ne requièrent pas l’autorité de l’Assemblée générale;
  • être responsable de la mise en œuvre du plan de développement global de la communauté et en assurer l’évaluation annuellement;
  • voir au développement des mécanismes nécessaires afin d’assurer une bonne coordination des efforts de la communauté;
  • être responsable de faire le lien avec le gouvernement du Canada, afin de s’assurer que les fonds octroyés par ce dernier permettent l’atteinte des objectifs de la communauté;
  • recommander des modifications aux Statuts et règlements;
  • nommer un conseiller juridique;
  • ratifier l’incorporation, la mise en tutelle ou la dissolution d’une régionale, d’un cercle local ou d’un organisme affilié;
  • déléguer, à sa discrétion, ses pouvoirs au comité exécutif;
  • ratifier le budget du secrétariat provincial de l’ACFA;
  • identifier les objectifs de la communauté en consultant régulièrement les membres de l’ACFA, ainsi que les représentants des organismes francophones.

 

 

Compétences du Comité exécutif 

 

Sous l’autorité du conseil d’administration provincial, le comité exécutif doit :

 

  • rendre compte de son travail au CA provincial;
  • veiller à la bonne gouvernance des comités et des services de l’Association;
  • vérifier les rapports mensuels des débours journaliers;
  • recevoir les bilans financiers sur une base mensuelle;
  • surveiller l’administration du personnel par le contrôle qu’il exerce sur le directeur général; embaucher, évaluer et, selon le cas, remercier le directeur général;
  • veiller à la bonne gouvernance générale de l’Association;
  • planifier, en fonction des rôles de l’Association énumérés à l’article 2.3 et répartis en trois secteurs, l’action à entreprendre, la concertation ainsi que la promotion et la liaison;
  • établir l’ordre du jour des réunions du CA provincial;
  • établir les politiques et la programmation annuelle;
  • adopter, après ratification par le C. provincial, le budget du secrétariat provincial de l’ACFA;
  • décider, après ratification du CA provincial qui suivra, de l’incorporation de toute régionale, cercle local ou organisme affilié;
  • décider, après ratification du CA provincial qui suivra, de la dissolution d’une régionale et d’un organisme affilié. Décider également de la dissolution d’un cercle local;
  • décider, après ratification du CA provincial qui suivra, de la mise sous tutelle d’une régionale, d’un cercle local ou d’un organisme affilié;
  • ratifier ou rejeter toutes modifications aux constitutions ou statuts et règlements des régionales, cercles locaux et organismes affiliés. La ratification sera automatique si les changements apportés sont jugés conformes à la Charte et aux Statuts et règlements de l’ACFA Si les changements ne sont pas jugés conformes à la Charte et aux Statuts et règlements de l’ACFA, le comité exécutif demandera à la régionale, le cercle local ou l’organisme affilié en question d’apporter les rectifications nécessaires. Si les rectifications ne sont pas apportées dans le délai accordé, le comité exécutif pourra dissoudre la régionale, le cercle local et ou l’organisme affilié en cause;
  • fixer la cotisation des membres.

bane_boutique04

X