20220111-SAUVONS SAINT-JEAN : De nouveaux appuis de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones de l’Alberta et du Conseil français

SAUVONS SAINT-JEAN :
De nouveaux appuis de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones de l’Alberta et du Conseil français

EDMONTON, LE 11 JANVIER 2022 – C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’ACFA a appris que deux autres partenaires du milieu de l’éducation, soit l’Association des enseignantes et des enseignants francophones de l’Alberta et le Conseil français, tous deux des sous-groupes de l’Alberta Teachers’ Association (ATA), avaient pris la décision de contribuer financièrement à la campagne Sauvons Saint-Jean.

« Le Campus Saint-Jean est proche de nos cœurs en tant qu’enseignants franco-albertains. Plusieurs de nos membres sont des anciens du Campus Saint-Jean et accueillent fréquemment des stagiaires dans leurs classes. Afin d’assurer que la profession enseignante puisse continuer à livrer la meilleure qualité d’éducation en français, nous avons besoin d’enseignants qui bénéficient d’un programme en français pleinement financé. C’est notre honneur de pouvoir démontrer notre solidarité avec la communauté francophone dans cette cause, » déclare le président de l’AEEFA, Stefane Kreiner.

« Le Campus Saint-Jean contribue à la vitalité du corps enseignant francophone albertain, à la recherche, à son excellence. Collectivement, Sauvons Saint-Jean ! » affirme le président du Conseil français, René Beauparlant.

« Mener un combat juridique afin de sauver notre seule institution postsecondaire de langue française a été une décision extrêmement difficile à prendre pour notre conseil d’administration. Comme je l’ai déjà mentionné, nous faisons face à non pas un, mais bien deux Goliath. Nous avons donc été très touchés par le geste de l’AEEFA et du Conseil français. Nous sommes extrêmement reconnaissants de cette générosité et de cette solidarité qui démontrent une fois de plus que le Campus Saint-Jean joue le rôle fondamental au sein de notre communauté et que notre démarche est nécessaire pour l’avenir de la francophonie albertaine, » témoigne la présidente de l’ACFA, Sheila Risbud.

Rappelons que le 17 août 2020, l’ACFA a entamé un recours judiciaire contre le gouvernement de l’Alberta et l’Université de l’Alberta pour remédier à la précarité financière de la seule institution postsecondaire de langue française en Alberta. En décembre 2021, les quatre conseils scolaires francophones ont annoncé s’être joint au recours judiciaire à titre de codemandeur.

Les personnes interpellées par la situation critique dans laquelle se trouve le Campus Saint-Jean et qui désirent appuyer les démarches juridiques sont invitées à faire un don ici. Il est également possible d’obtenir plus d’informations sur la campagne Sauvons Saint-Jean, au lien suivant : https://sauvonssaintjean.ca/.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

L’Association des enseignantes et des enseignants francophones de l’Alberta œuvre aux buts que l’ATA s’est fixés à la section 4 du Teaching Profession Act et aux Statuts et règlements de l’ATA, valorise la langue française en assurant sa présence et sa qualité dans toutes ses activités et ses fonctions; collabore dans la mise en place des services et des ressources en français avec l’ATA et sensibilise la profession par rapport aux réalités de l’éducation francophone langue première dans la province.

Le Conseil français vise à améliorer la compétence professionnelle des enseignants et des enseignantes qui se servent du français comme langue d’instruction en Alberta en leur fournissant l’occasion d’approfondir leurs connaissances pédagogiques et linguistiques, de découvrir ou d’approfondir de nouveaux outils ou méthodes, de faciliter le réseautage entre collègues, de se tenir au courant des recherches dans le domaine de l’enseignement du français dans les écoles francophones et les programmes d’immersion française. Le Conseil français travaille en collaboration avec l’ATA en vue de rehausser la qualité de l’enseignement en français en Alberta.

– 30 –

Pour information :
Diane Fournier, adjointe aux affaires publiques, ACFA
T 780-466-1680, ext. 215
d.fournier@acfa.ab.ca

Stefane Kreiner, président, AEEFA
T 780-447-9400
skreiner@aeefa.ca

René Beauparlant, président, Conseil français
T 450-271-3627
renebeauparlant@gmail.com

X