20220110_Les priorités 2022-2023 de l’ACFA

EDMONTON, LE 10 JANVIER 2022 – Lors de la retraite du CA provincial de l’ACFA qui a eu lieu les 1er et 4 décembre dernier, les administrateurs et administratrices ont discuté, identifié et priorisé les dossiers qu’ils souhaitent entreprendre dans le cadre de leur nouveau mandat.

« C’est un autre mandat ambitieux qui nous attend ! Je suis contente de voir que nous bâtissons sur les succès des dernières années afin de continuer à avancer. Également, d’importants nouveaux chantiers se dessinent devant nous et nous forceront à nous réinventer. Je suis confiante qu’avec l’équipe en place, nous serons capables d’accomplir de grandes choses, au bénéfice de la francophonie albertaine, » confie la présidente de l’ACFA, Sheila Risbud.

Voici les priorités que l’ACFA prévoit mettre en œuvre au cours des deux prochaines années :

Au niveau fédéral : 1) Poursuivre les démarches pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles. 2) Contribuer aux démarches qui mèneront au prochain Plan d’action sur les langues officielles. 3) Proposer un nouveau portrait démographique de la francophonie albertaine, à la suite de la diffusion des données du recensement de 2021.

Au niveau provincial : 1) Poursuivre la mise en œuvre de la Politique en matière de francophonie et contribuer à sa révision. 2) Positionner la francophonie albertaine en vue des prochaines élections provinciales.

Au niveau communautaire : 1) Renouveler et signer les ententes communautaires. 2) Poursuivre les démarches visant à appuyer l’éducation postsecondaire de langue française en Alberta. 3) Poursuivre la concertation et l’appui aux dossiers de la petite enfance de l’éducation M-12. 4) Poursuivre les démarches au niveau de l’immigration francophone et de l’inclusion. 5) Engager et appuyer la francophonie albertaine envers la réconciliation avec les peuples autochtones et métis. 6) Concerter et coordonner, si possible, le secteur des services sociaux. 7) S’impliquer dans la création d’un parc national urbain à Edmonton, s’il y a lieu.

Au niveau de l’ACFA : 1) Réviser la structure de gouvernance de l’ACFA. 2) Poursuivre la rédaction et la révision des documents internes. 3) Réviser la plateforme de l’adhésion, le site Web et l’image de marque de l’ACFA. 4) Mener des états généraux afin de moderniser la structure actuelle de déploiement de services (ACFA régionales) partout en province. 5) Entamer les préparatifs pour le Centenaire de l’ACFA en 2026.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

– 30 –

Pour information :
Diane Fournier, adjointe aux affaires publiques, ACFA
T 780-466-1680, ext. 215
d.fournier@acfa.ab.ca

X