20210429 – Campagne de promotion et de sensibilisation pour le recensement 2021: Le 11 mai, soyez du nombre… parce que vous comptez!

COMMUNIQUÉ

CAMPAGNE DE PROMOTION ET DE SENSIBILISATION POUR LE RECENSEMENT 2021 :

Le 11 mai, soyez du nombre… parce que vous comptez!

(English version follows)

EDMONTON, LE 29 AVRIL 2021 – L’ACFA joint sa voix à celle de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada et des autres organismes porte-parole de la francophonie canadienne en invitant tous les Albertains et Albertaines d’expression française, de même que tous ceux faisant partie de foyers interlinguistiques, à remplir attentivement leur questionnaire du recensement 2021, le 11 mai prochain.

Tous les cinq ans, les Canadiens et les Canadiennes sont invités à participer au recensement afin d’aider à brosser un portrait qui reflète la diversité de la population au pays. Cette démarche permet de fournir des données socioéconomiques essentielles au développement et à la vitalité des communautés, car elles sont utilisées, entre autres, par les administrations publiques, les entreprises, les associations et les organismes communautaires pour prendre des décisions qui auront des impacts majeurs sur les collectivités, dont l’offre de services.

« Le recensement de 2021 revêt un caractère historique et particulier, car il s’agit de la première fois que le questionnaire comprendra des questions linguistiques qui permettront de recueillir des données complètes et fiables par rapport au nombre d’enfants des ayants droits en vertu de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés », mentionne la présidente de l’ACFA, Sheila Risbud. « Concrètement, les données démographiques qui en ressortiront permettront d’éviter des situations comme celle de l’école francophone d’Airdrie, qui a ouvert ses portes en 2015. N’ayant pu tenir compte de la véritable présence francophone de la région et de la croissance anticipée, le nombre d’élèves est passé de 150 à 530 en l’espace de quelques années, sans que les infrastructures n’aient été bâties en conséquence ».

L’ACFA exhorte donc la population à prendre le temps de bien comprendre les questions linguistiques du recensement 2021 en vue de bien y répondre. À cet effet, la FCFA du Canada a créé une page disponible dans les deux langues officielles afin de fournir des renseignements utiles et de répondre à des questions fréquemment posées.

Dans les prochains jours, une campagne de promotion et de sensibilisation pour le recensement 2021 sera dévoilée sur le site web de l’ACFA et sur ses pages de médias sociaux. L’ACFA vous invite à relayer cette information au sein de votre réseau afin que le recensement reflète fidèlement la diversité et l’évolution de la francophonie albertaine.

Rappelons que l’ACFA, en collaboration avec la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA), avait déposé le tout premier mémoire d’envergure sur les modifications nécessaires au recensement de Statistique Canada en février 2017. L’ACFA avait par la suite déposé un second mémoire en mars 2020 afin d’expliquer pourquoi les questions linguistiques devraient absolument se trouver dans le formulaire court. Au terme de plusieurs témoignages devant plusieurs comités et de rencontres avec divers élus, ainsi qu’une participation à une campagne de lettres pilotée par la FCFA du Canada, l’ACFA s’était réjoui en juillet dernier de la décision du gouvernement fédéral, qui avait finalement confirmé que les questions linguistiques seraient ajoutées au formulaire court (et, par extension, au formulaire long).

« Vous comprendrez donc qu’après tout ce travail, l’ACFA veut s’assurer que le recensement de 2021 reflètera pleinement la francophonie albertaine. Le 11 mai, soyez du nombre… parce que vous comptez ! » conclut madame Risbud.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-

Pour information :
Alexandra Ventura-Giroux, gestionnaire des affaires publiques
T 780.466.1680, poste 217
a.ventura-giroux@acfa.ab.ca

 

PRESS RELEASE

PART OF A BILINGUAL FRENCH-ENGLISH HOUSEHOLD?

On May 11th, help us make a picture that fully reflect Alberta’s Francophonie!

 

EDMONTON, APRIL 29, 2021 – The ACFA joins the Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada and other organizations representing Canada’s Francophonie by inviting all French-speaking Albertans, as well as those in interlinguistic households, to carefully complete their 2021 Census questionnaire on May 11.

Every five years, the federal government invites Canadians to participate in the census to help paint a picture that reflects the diversity of Canada’s population. The census provides socio-economic data essential to the development and vitality of communities, as governments, businesses, associations, and community organizations use this data to make decisions that will have major impacts on communities, including service offerings.

« The 2021 Census is historic because it is the first time that the questionnaire will include questions on language that will provide complete and reliable data on the number of children of rights holders under section 23 of the Canadian Charter of Rights and Freedoms, » says the ACFA President, Sheila Risbud. “In practical terms, demographic data obtained through the 2021 Census will help avoid situations like the one at École francophone d’Airdrie, opened since 2015. Previous census data significantly underestimated the number of children of rights holders under section 23 and thus failed to depict the true francophone presence in the area and the anticipated growth. The number of students increased from 150 to 530 in a few years, without its infrastructure having been built accordingly.”

The ACFA urges the public to take the time to understand the questions on language of the 2021 Census to answer them properly. To this end, the FCFA du Canada created a page on its website, available in both official languages, to provide helpful information and answer frequently asked questions.

In the coming days, the ACFA will unveil a promotional and awareness campaign for the 2021 Census on its website and social media pages. The ACFA invites you to share the information within your network so that the census accurately reflects the diversity and evolution of Alberta’s Francophonie.

Let us recall that, in February 2017, the ACFA, in collaboration with the Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA), submitted to the Standing Committee on Official Languages of the House of Commons the first significant brief on changes needed to Statistics Canada’s census. The ACFA then submitted a second brief in March 2020 to explain why Statistics Canada should absolutely include language questions in the short form. After testifying before several committees and meeting with various elected officials, as well as participating in a letter-writing campaign led by the FCFA du Canada, in July 2020, the ACFA was pleased with the federal government’s decision to finally confirm that Statistics Canada would add language questions to the short form (and, by extension, the long form).

« You will understand that after all this work, the ACFA wants to ensure that the 2021 Census will fully reflect Alberta’s Francophonie. If you are a French-speaking Albertan or if you are part of an interlinguistic household, help us make that picture on May 11! » concludes Ms. Risbud.

Since 1926, the ACFA has been the voice of the French-speaking community in Alberta. Its role is to promote the interests of the latter and ensure its overall development.

-30-

Contact :
For more information :
Alexandra Ventura-Giroux, Public Affairs Manager, ACFA
P 780-466-1680, ext. 217
a.ventura-giroux@acfa.ab.ca

X