20201120 – Application fédérale Alerte COVID: l’ACFA et le Réseau santé albertain demandent au gouvernement de l’Alberta d’agir !

COMMUNIQUÉ

APPLICATION FÉDÉRALE ALERTE COVID :

L’ACFA et le Réseau santé albertain demandent au gouvernement de l’Alberta d’agir !

 

 

EDMONTON, LE 20 NOVEMBRE 2020 – L’ACFA et le Réseau santé albertain unissent leurs voix afin de demander au gouvernement de l’Alberta d’adopter l’application fédérale Alerte COVID dans les plus brefs délais. 

Ce matin, les deux organismes albertains ont fait parvenir une lettre au Premier ministre de l’Alberta et au ministre de la Santé afin de partager leurs inquiétudes quant à l’application albertaine de traçage ABTraceTogether. Contrairement à l’application fédérale, l’application provinciale n’est offerte qu’en anglais et non pas dans les deux langues officielles. L’absence de l’option en français met à risque la population albertaine d’expression française et ne respecte pas son droit fondamental à la sécurité.

« Nous reconnaissons les efforts du gouvernement de l’Alberta depuis le début de la pandémie, alors que plusieurs documents informatifs sur la COVID-19 ont été traduits en français et diffusés. Cependant, nous sommes inquiets pour la sécurité des Albertains d’expression française et demandons au ministre d’agir rapidement afin de rendre accessible l’application fédérale en Alberta. »

– Gisèle Lacroix, présidente du Réseau santé albertain

« L’Alberta demeure l’une des deux seules provinces canadiennes à ne pas avoir adopté l’application fédérale bilingue Alerte COVID. En août dernier, le gouvernement de l’Alberta avait indiqué qu’il adopterait l’application fédérale, mais il s’est rétracté depuis. Alors que les cas de Covid-19 continuent d’augmenter, nous demandons au gouvernement de prendre la bonne décision pour tous les Albertains. »

– Sheila Risbud, présidente de l’ACFA

Les deux organismes invitent aussi la population à écrire au Premier ministre de l’Alberta et au ministre de la Santé et à prendre la parole sur les réseaux sociaux pour faire avancer cette importante question pour les Albertains d’expression française.

Rappelons que le Commissaire aux langues officielles du Canada a récemment publié un rapport intitulé « Une question de respect et de sécurité : l’incidence des situations d’urgence sur les langues officielles » dans lequel il indique qu’en situation d’urgence, telle que la pandémie de COVID-19, il est crucial d’avoir accès à de l’information dans les deux langues officielles du Canada. Autrement, cela met à risque la santé et la sécurité de la population, et donc, ne respecte pas le droit fondamental à la sécurité.

 

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

La santé en français, le Réseau santé albertain y voit depuis plus de 15 ans à titre de chef de file mandaté d’agir au nom de la francophonie albertaine. Avec l’appui financier de Santé Canada, par l’entremise de la Société Santé en français, et l’aide de bénévoles partout en province, le RSA soutient, sensibilise, concerte, mobilise et influence – tout pour améliorer l’accès aux services de santé en français.

 

– 30 –

Pour information :

Alexandra Ventura-Giroux, gestionnaire aux affaires publiques, ACFA
a.ventura-giroux@acfa.ab.ca

T 780.466.1680 poste 217
C 514.709.9188

Paul Denis, directeur, Réseau santé albertain
direction@rsa-ab.ca
T 780.466.9816

X