20200101_L’ACFA et l’ACFA régionale de Bonnyville / Cold Lake soulignent le départ à la retraite de Thérèse Dallaire

EDMONTON, LE 1er AVRIL 2020 – Malgré la crise de la COVID-19 qui sévit présentement, l’ACFA et l’ACFA régionale de Bonnyville / Cold Lake tiennent à souligner le départ à la retraite de madame Thérèse Dallaire qui a quitté récemment ses fonctions, après plus de 33 ans de carrière au sein de la grande famille de l’ACFA.

Thérèse Dallaire aura notamment travaillé 15 ans au Secrétariat provincial de l’ACFA, puis 18 ans à l’ACFA régionale de Bonnyville / Cold Lake. Dévouée à sa communauté, elle a toujours fait preuve de détermination et de persévérance dans la promotion de la culture francophone. Au fil des ans, elle aura organisé de nombreuses activités pour rassembler la communauté. Que ce soit à la cabane à sucre, au tournoi de golf ou au spectacle Coup de cœur francophone, madame Dallaire a toujours mis de la passion et de l’ardeur dans son travail et cela se percevait dans tout ce qu’elle entreprenait.

La présidente de l’ACFA régionale de Bonnyville / Cold Lake, madame Nicole Jodoin, témoigne : « Thérèse Dallaire a été et sera toujours une perle précieuse à Bonnyville et à Cold Lake. Elle représente la francophonie avec son dévouement, son énergie et son amour. Les membres de la communauté anglophone connaissent Thérèse comme « The sweet little French lady ». Elle a une présence peu importe où elle se trouve. Nous sommes tous tellement reconnaissants de tout ce que Thérèse Dallaire a fait pour l’ACFA régionale de Bonnyville / Cold Lake. »

« Je tiens à remercier personnellement Thérèse Dallaire pour sa contribution à la vie communautaire en français en Alberta. Sa joie de vivre, son énergie et sa conviction sont des traits de sa personnalité dont nous nous souviendrons longtemps. Je me rappelle avoir travaillé avec elle, alors que j’étais une étudiante coop, et je ne garde que d’excellents souvenirs. Au nom de toute la communauté, je lui souhaite une retraite bien méritée, entourée des siens ! » poursuit la présidente de l’ACFA, madame Sheila Risbud.

En octobre 2018, l’ACFA reconnaissait la contribution exceptionnelle de Thérèse Dallaire en lui remettant le tout premier Prix « Au service de ma francophonie ». Ce Prix d’excellence de l’ACFA est décerné à un(e) professionnel(le) œuvrant dans la communauté francophone de l’Alberta qui est allé au-delà de ses fonctions rémunérées.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

 

-30-

Source :

Diane Fournier, adjointe aux affaires publiques, ACFA

T 780.466.1680 poste 216

 

X