20190923 – L’ACFA dénonce les propos haineux contre les francophones

EDMONTON, LE 23 SEPTEMBRE 2019 – L’ACFA salue l’initiative de Rob Maciak, citoyen de Calgary accusé d’avoir falsifié un billet de transport en commun et du même souffle, déplore avec énergie les commentaires haineux à l’égard des locuteurs du français en Alberta. L’ACFA soutient également Calgary Transit dans sa décision de communiquer un message à ses employés les informant que les billets imprimés en français sont valides, afin d’offrir un service équitable aux francophones de Calgary voulant utiliser leurs services.

Rappelons que M. Maciak s’est vu refuser l’accès au transport en commun à plusieurs reprises parce que le billet était imprimé en français par défaut, sa carte de paiement étant configurée avec les paramètres en français. Citoyen du Canada, pays qui comporte deux langues officielles dans sa constitution, M. Maciak a reçu une série de commentaires haineux allant jusqu’aux menaces de mort et invectives de retourner chez lui.

Or le français est la première langue européenne parlée sur le territoire que nous appelons aujourd’hui l’Alberta. Ce même territoire se trouve au 3e rang des provinces et territoires par le nombre de locuteurs du français après l’Ontario et le Nouveau-Brunswick. Plus de 40 000 enfants anglophones fréquentent les programmes d’immersion française, reconnaissant un statut social élevé au bilinguisme. L’ACFA soutient les francophones partout en province et encourage toutes les communautés à voir l’importance de l’utilisation des deux langues officielles du Canada dans le développement économique du pays et pour le bienfait de tous.

« Un anglophone qui place l’expérience du français dans sa vie de tous les jours et qui valorise le bilinguisme est un citoyen qui contribue à ouvrir de nouvelles portes internationales à l’Alberta. Il comprend que le français enrichit le Canada individuellement et collectivement. Je dénonce la violence contre les francophones et j’appelle un respect de tous les citoyens locuteurs du français dans leurs droits. » ajoute Marc Arnal, président de l’ACFA.

En tant que porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta, l’ACFA soutient les 268 640 personnes d’expression française en Alberta.

Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

—30 —

Pour information :
Alexandra Daigle, gestionnaire aux affaires publiques
T 780.466.1680, poste 204
a.daigle@acfa.ab.ca

X