20150929 – Décès de Louis A. Desrochers : L’ACFA salue l’un de ses anciens présidents

EDMONTON, LE 29 SEPTEMBRE – C’est avec tristesse et regret que l’ACFA a appris le décès de l’un de ses anciens présidents, Me Louis Armand Desrochers, survenu hier.

Originaire du Québec, Me Desrochers s’installa à Edmonton avec sa mère en 1939. Il fut le premier diplômé en droit de l’Université de l’Alberta ayant également fréquenté le Collège Saint-Jean à être élu Chancelier de cette même université en 1970. Il joua d’ailleurs un rôle clé dans l’affiliation et l’intégration de ces deux institutions. En son honneur, une série de conférences du Campus Saint-Jean porte aujourd’hui son nom.

Me Desrochers a été président de l’ACFA de 1962 à 1964. Au cours de son mandat, il a notamment apporté des modifications à la structure de l’Association en rendant le changement de président obligatoire après deux mandats et a augmenté considérablement le nombre de membres par un mouvement de laïcisation. Il a contribué, en collaboration avec Lucien Maynard et André Miville-Déchène, à l’obtention de la nouvelle incorporation de l’ACFA, la Loi 10.

En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l’éducation des francophones de l’Alberta, le prix d’excellence Maurice-Lavallée lui a été décerné en 1994 par l’ACFA. À titre de membre du « French Language Working Group » créé par le ministre de l’Éducation de l’époque, M. Jim Dinning, il avait su négocier l’adoption d’un projet de loi sur la gestion scolaire satisfaisant à la fois les francophones et les anglophones.

« Me Desrochers a été un membre très actif au sein de la communauté francoalbertaine. Il a eu non seulement une grande influence au niveau local, mais aussi, au niveau national. C’est sans équivoque que ceux et celles qui ont eu l’occasion de travailler avec lui pourront affirmer que c’était un homme de parole, un homme respecté, qui a permis l’avancement de plusieurs grands dossiers de la francophonie albertaine », ajoute le président de l’ACFA, monsieur Jean Johnson.

Au nom de la communauté francophone de l’Alberta, l’ACFA offre ses plus sincères condoléances aux membres de sa famille et à ses amis. Depuis 1926, l’ACFA est l’organisme porte-parole de la communauté francophone de l’Alberta. Son rôle est de faire valoir les intérêts de cette dernière et d’assurer son développement global.

-30-

Pour information générale:
Sabrina Bernier, Gestionnaire des affaires publiques
T 780.466.1680, poste 217
C 780.873.1498

X